Quand Audi se lance sur le marché des voitures 7 places : Audi Q7

nov
2012
06

posted by on Modèles

No comments

Audi Q7

L’Audi Q7 mis sur le marché début 2006 est le descendant direct du concept-car d’Audi, le Pikes Peak quattro. Le Q7 est le concurrent direct du Porsch Cayenne et du BMW X5. Ce SUV de la firme allemande, a 5.09 m de long pour 1.98 m de large.

Initialement conçu pour le marché US. Le Q 7 d’Audi a rencontré un grand succès dans le parc automobile français. Avec son air extérieur imposant et son intérieur de luxe, c’est un SUV à l’américaine.

L’extérieur de l’audi Q7

La Q7 est un véritable monstre, et son design typiquement Audi ne contribue guère à cacher son énorme gabarit. Il arbore fièrement une calandre single frame imposante entièrement couverte de chrome, avec le blason de la firme allemande qui occupe tout l’espace. Les feux avant et les clignotants utilisent la technologie LED. La porte arrière est très présente, avec des optiques à LED encastrés. Et une ligne de finition qui n’a rien à envier au Porsch Cayenne.

En générale les lignes de ce SUV sont épurées. Et l’esprit de création de la maison Audi restent très présent.

L’intérieur luxueux d’une voiture 7 places

Une fois encore Audi étonne. L’habitacle du Q 7 est d’une finition irréprochable. Comme l’exige la tradition chez Audi, le tableau de bord est très fin et épuré d’un ton gris sobre. Et est délimité par des carénages en chrome. L’écran de navigation au centre est le point qui attire le plus, il est commandé par le MMI (Multi, Média, Interface) d’Audi.

Pour ce qui est de l’habitacle : inutile de dire que le Q 7 est très spacieux, même quand il est transformé en un sept places. Les sièges de la deuxième rangée sont facilement repliable, et facilite l’accès vers les deux sièges plus en arrière.

En mode 7 places, le volume du coffre est estimé à 330 litres, et de 770 litres lorsque les deux sièges supplémentaires sont rabattus. Pour avoir un volume de plus 2000 litres, on peut rabattre les trois autres sièges de la deuxième rangée. C’est l’aspect pratique du Q 7.

 

Motorisation et performances

Le Q 7 est très maniable et agréable à conduire. La direction est directe et précise, elle offre des niveaux de rétroaction insoupçonnée. Ce qui est très rare pour cette catégorie de véhicule.

Certains modèles ont une suspension pneumatique réglable, ce qui permet au conducteur de modifier la fermeté de la suspension ou la hauteur du véhicule via l’interface MMI. La tenue de route est plus qu’exemplaire.

Le moteur le plus répandu sur le Q 7 est le 3.0 V 6 TDI clean diesel. Et pour cause, ce moteur est moins gourmand que le 3.0 TDI classique, et consomme 8,9l/100 km pour un 40 CH. Et produis moins de NOX et de CO2. Et possède aussi un système de récupération d’énergie au freinage.

Malgré tout, ce moteur reste très puissant. Couplé avec une boite à vitesse Tiptronic 6, il n’a aucun mal à propulser les 2 200 kg du Q 7 à plus de 234 km/h. et passe de 0 à 100 km/h en 8,5 secondes.

Les moteurs disponibles en France sont :

  • Le 3.0 V6 TDI 240 CH
  • Le 3.0 V6 TDI clean diesel quattro® 240 CH
  • Le 3.0 V6 TFSI quattro® 272 CH
  • Le 3.0 V6 TFSI quattro® 333 CH
  • Le 4.2 V8 TDI quattro® 340 CH et le 6.0 V12 TDI

Les finitions proposées sont : Ambiente, Ambiente Lux, Avus, S line.

Prix

L’entrée de gamme 3.0 V6 TDI 240 CH est à partir de 51900 euros.

Tags: , ,

Leave a Reply